Vous avez, peut être, déjà lu des articles sur l’importance d’un blog d’entreprise.

Si  oui, qu’est ce que vous en avez retenu ?

Si  non, qu’est ce que ça vous inspire ?

Ne seriez-vous pas tenté de communiquer sur votre métier, votre entreprise et ses valeurs, bref ( je l’espère pour vous), sur votre passion ?

 

Mais une foule de pensées vous traverse la tête ! « je ne sais pas faire »,  « je ne suis pas écrivain », « j’étais mauvais en français », « quoi dire », « personne ne me lira », « qui pourrait être intéressé », etc, etc…

Pourtant, une petite voix lancinante vous dit « ose », « lance toi », « tu te surprendras toi-même », « tu verras comme c’est gratifiant ». Et, si, en plus, vous avez un pygmalion sous la main (enfin pas loin), une personne qui vous encourage, qui vous dit « écris pour moi, je serai ton premier lecteur », vous allez vous sentir pousser des ailes. Vous allez tellement prendre goût à l’écriture que rien ne vous arrêtera.

 

Quand j’ai pris la décision de démarrer ce blog, j’avais une trouille monstrueuse. Si si !

Mais j’étais assez motivée. Alors, j’ai commencé à demander de l’aide technique à Stéphane Briot (une sorte d’investissement) : comment créer mon blog. Non seulement Stéphane a une grande expérience de wordpress, mais il a su, également, me guider pour que je ne me perde pas dans les détails techniques. La technique vient au fur et à mesure.

Lors de cette première étape, je peux vous assurer que j’ai gagné un temps fou ! Et puis, j’étais rassurée de partir sur de bonnes  bases.

 

Venait, enfin, le moment d’écrire !

Et là… grand moment de solitude.

Mais par quoi je commence ? J’avais tellement d’idées, que je me retrouvais, bête, devant la feuille blanche.

J’étais à mon bureau, commençais 2, 3 balbutiements sur ma grosse bécane…et laissais tomber (en enregistrant mon document, quand même).

Puis, un jour où il faisait froid,  je me suis dit que je serais mieux près du fourneau. J’ai pris mon portable sous le bras, et suis allée m’installer au salon, sur la table basse.

Bien m’en pris !

Je rouvris mon document, réorganisai et complétai ce que j’avais écrit. Mon premier article était né !

Par précaution, j’attendais le lendemain pour le publier. Ce que je fais toujours maintenant : publier à chaud n’est pas forcément bénéfique, et laisser passer une nuit, permet de faire LA dernière petite touche.

 

Depuis, j’écris, sans vraiment me soucier de ce que les grands pontes du bloging pourraient penser, ni des histoires de référencement. Il existe cependant une exception, mon deuxième pygmalion : Denis Gentile que je remercie de toujours me répondre, quand il m’arrive de lui demander un avis.

J’écris pour vous, et aussi pour moi, je vous l’accorde. Si seulement un de vous me lit,  je suis récompensée.

 

 

Quand j’ai écrit ce billet, je n’avais pas l’intention de vous indiquer, comment bloguer , mais plutôt  vous livrer ma petite expérience.

Je garde le meilleur tuyau pour la fin !

Pour les techniques, les idées de contenu, la stratégie, finalement tout ce qui va vous faire évoluer, je vous laisse le soin de prendre contact avec Stéphane Briot.

Il a élaboré un programme pour aider le blogueur entrepreneur à créer et mettre en place sa stratégie de communication sur internet !

Ce n’est pas un vendeur de rêve… ou alors, il a bien caché son jeu, toutes ces années  (rire).

Il a « juste » la volonté de transmettre son expérience, tout comme chez les compagnons, pour un métier du 21ème siècle.

 

Ce programme de formation pour les futurs blogueurs est pour vous, pour moi, pour nous.

weareblogger

weareblogger.com 

 

Alors vous bloguez ?

 

A vous lire avec plaisir et à la prochaine